Kino Pravda, directed by Dziga Vertov

Le mouvement Kino-pravda est lié au concept de kinoglaz (« ciné-œil »), combinaison de l'objectif de la caméra (alors pensé comme un « œil machinique ») et de l'opérateur qui filme et monte les images, nommé kinok1.

Ainsi, le processus du Kino-pravda permettrait non seulement une représentation de la réalité, mais la révèlerait encore plus profondément grâce aux possibilités formelles du cinéma : arrêts sur image, surimpressions, accélérés et ralentis, etc. Il s'agit donc de restituer le réel de façon plus complète, d'en dévoiler des pans inaccessibles à l'œil humain par la voie d'un œil prothétique.

Aller plus loin avec
Dziga Vertov

A Sixth Part of the World (1926) Dziga Vertov
Dans une interview donnée au Kino Magazine en août 1926, Vertov explique ses intentions : « La Sixième Partie du monde est plus qu'un simple film,...
Les jouets soviétiques (1924) Dziga Vertov
il s’agit de Caricatures de  propagande, peu connus, de Dziga Vertov, un film d’animation, le premier soviétique, il  semble rustique —...
La symphonie de Donbass (1931)
« Je n’avais jamais imaginé que des sons mécaniques puissent être organisés avec tant de beauté. Je considère Enthousiasme comme une des symphonies...

Thématique
Documentaire

Le protocole Composé de huit heures d'entretien avec le philosophe français Gilles Deleuze, l'Abécédaire est le seul film consacré à ce penseur qui a...
Director: Jean-Luc Godard Writers: Georges Bataille (quotes), Henri Bergson (quotes), and 3 more credits » Cast: Pierre Guyotat - Narrator...

Thématique
Long métrage

Le film est dur, glacé, implacable même. À l’image de Gabin, qui offre une prestation étonnamment subtile de monstre patelin, qui dissimule derrière...
Cabrera, riche propriétaire, cherche à vendre son immeuble qu'il loue. Il doit procéder à des expulsions, mais les locataires, aux conditions de vie...
« Je n’avais jamais imaginé que des sons mécaniques puissent être organisés avec tant de beauté. Je considère Enthousiasme comme une des symphonies...
Baptiste Talon, cheminot à la retraite, passe par son village natal en Vendée avant de se retirer à l'hospice de Gouyette. Il y retrouve ses amis,...
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
Plus
Au fil des jours
Focus

C'est du vent le cinéma, de l'illusion, des bulles, du bidon.