Focus

Outrage à la religion d’État.

Pier Paolo Pasolini - La ricotta - bureau des consultations

Pier Paolo Pasolini - La ricotta

La ricotta

Genre : Drame social

(Le fromage-blanc). 2e court-métrage du film collectif ROGOPAG de Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard, Pier Paolo Pasolini, Ugo Gregoretti. Avec : Orson Welles (le réalisateur), Mario Cipriani (Stracci, "haillons"). 0h35.
 

Un réalisateur met en scène la Passion du Christ sous forme de tableaux vivants empruntés à la peinture maniériste italienne. Giovanni Stracci ("haillons") trouvé un petit emploi de figurant, celui du bon larron, Après avoir donné son panier-repas pour faire vivre sa nombreuse famille, il parvient à en resquiller un autre, mais c'est le chien de la star qui mange le maigre contenu. Stracci vend l'animal à un journaliste venu interviewer le metteur en scène. Il achète un énorme fromage blanc qu'il engloutit rapidement. Alors que les invités affluent sur les lieux du tournage, Stracci meurt d'indigestion sur la croix du bon larron.

Se dégage un personnage, Stracci, figurant le bon larron crucifié à côté du Christ, dont les préoccupations contrastent avec celles des autres acteurs mais dont le destin se superpose à celui de l’histoire racontée par le film dans le film : la Passion et la mort. le film est en couleurs et en tableaux vivants.

Le film oppose deux classes : l'une privilégiée, aveugle à la misère qui mime vulgairement la Passion, en plaisantant et en dansant le cha cha cha; l'autre qui vit, sous le mépris et la risée des nantis, le calvaire des pauvres haires et du sous prolétariat.

C'est l'art qui sert de porte-parole à Pasolini. Avec Welles et le cinéma il dit violemment ce qu'il pense des Italiens : "Le peuple le plus analphabète, la bourgeoisie la plus ignorante d'Europe.", exception de Fellini: "Il danse...oui, il danse". Avec les deux dépositions du Pontormo et de Rosso Fiorentino, il exprime cette recherche du sacré qui semble comme s'échapper avant une possible resurection.

On sera plus circonspect sur la réference possible aux Mangeurs de ricotta (1580) de Vincenzo Campi.

 

Aller plus loin avec
Pier Paolo Pasolini

Médée de Pier Paolo Pasolini - Luca Caproni
L’intérêt de Pasolini pour le mythe et la tragédie grecs remonte au début des années 1940, lorsque le jeune poète, inspiré par la parution de l’...
Synopsis   Médée est la fille d'un roi qui règne sur un peuple barbare et cruel dans une contrée sauvage et lointaine. Les sacrifices...
Histoire d’une impossible maternité, par Nicola Brarda réalisé par Pier Paolo Pasolini Une œuvre romaine En 1962, un an...

Thématique
Histoire du cinéma

Quand on se promène au bord de l'eau, souvent noté Quand on s'promène au bord de l'eau, est une chanson de Jean Gabin, créée en 1936, pour le film La...
​Kino n'est rien d'autre qu'une brève histoire du cinéma... critique et pleine d'humour anti... Ce court métrage fait partie des réalisations de la...
Une des répliques du film pourrait avoir été inspirée de cette réplique de Georges Clemenceau disant à son petit-fils au cours d'une discussion qu'il...

Thématique
Long métrage

Épisode français Deux frères projettent l'assassinat de leur ami, Pierre, pour lui voler l'argent qu'il se vante souvent d'avoir pour ensuite fuir...
Baptiste Talon, cheminot à la retraite, passe par son village natal en Vendée avant de se retirer à l'hospice de Gouyette. Il y retrouve ses amis,...
Archimède, un clochard atypique se refusant à dormir sous les ponts, décide pour passer l'hiver de se faire enfermer en prison. À cette fin et...
Le mouvement Kino-pravda est lié au concept de kinoglaz (« ciné-œil »), combinaison de l'objectif de la caméra (alors pensé comme un « œil machinique...
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
Plus
Au fil des jours

Death is a happy end.