Focus

Touche pas au Grisbi, Salope !

Touchez Pas Au Grisbi - 1954 - Jacques Becker

Touchez Pas Au Grisbi - 1954

Max (Jean Gabin) et Henri Ducros dit Riton (René Dary) sont deux truands associés depuis vingt ans. Ils viennent de faire un « coup fumant », le vol de 50 millions en lingots. Riton parle un jour du magot à sa petite amie, qui en parle à Angelo Fraisier (Lino Ventura), un bandit rival. Après une tentative ratée d'enlever Max pour obtenir de lui l'endroit où est caché l'or, Angelo enlève Riton et propose de le libérer en échange du trésor.

Avec l'aide de Pierrot (Paul Frankeur) et de Marco (Michel Jourdan) Max part faire l'échange de nuit sur une route, en comptant bien récupérer et son ami et son or. Alors que tout se passait comme prévu, Riton rejoignant ses compères et Angelo et ses sbires emportant l'or, trois autres sbires d'Angelo arrivent et lancent des grenades sur la voiture de Max et ses complices. Max, Riton et Pierrot parviennent à se cacher derrière un talus mais Marco, caché derrière la voiture, est tué par l'explosion. Max tue alors les trois assaillants avec son pistolet-mitrailleur. Cependant, Angelo et ses subordonnés attendent en voiture pour voir si leur combine a marché, ils se font tirer dessus par Max, Pierrot et Riton. Ce dernier est blessé d'une balle durant la course-poursuite tandis qu'Angelo perd ses sbires et sa voiture mitraillée a un accident. Angelo sort de la voiture armé d'une grenade mais meurt lorsque Max lui tire dessus. La grenade tombe de sa main et explose, brûlant la voiture mais également les lingots d'or... Par la suite, alors qu'il doit déjeuner au restaurant avec Betty, l'une de ses maîtresses, Max apprend que Riton est mort des suites de ses blessures.

Aller plus loin avec
Jacques Becker

Aller plus loin avec
Jean Gabin

Le film est dur, glacé, implacable même. À l’image de Gabin, qui offre une prestation étonnamment subtile de monstre patelin, qui dissimule derrière...
Le Cave Se Rebiffe - 1961 - Gilles Grangier
Le personnage de Max le Menteur disparaît dans l'adaptation cinématographique de l'œuvre de Simonin, mais la trame de cette histoire de faux-...

Thématique
Histoire du cinéma

Michel Audiard - Bernard Pivot "Apostrophes" - Archive vidéo INA 28 avril 1978 Interview de Michel AUDIARD par Bernard PIVOT à propos de son livre...
L'histoire d'une jeune fille travaillant dans une fabrique d'allumettes et qui se fait abuser par sa famille et par l'homme qu'elle prend pour son...
La dialectique peut-elle casser des briques est un film se rattachant au mouvement situationniste initié entre autres par Guy Debord. Il s'agit du...

Thématique
Long métrage

« Je n’avais jamais imaginé que des sons mécaniques puissent être organisés avec tant de beauté. Je considère Enthousiasme comme une des symphonies...
Archimède, un clochard atypique se refusant à dormir sous les ponts, décide pour passer l'hiver de se faire enfermer en prison. À cette fin et...
Cabrera, riche propriétaire, cherche à vendre son immeuble qu'il loue. Il doit procéder à des expulsions, mais les locataires, aux conditions de vie...
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
Plus
Au fil des jours

Les idées peuvent nous faire vivre, c'est vrai... Mais nous vivons de sentiments, que nous gardons bien secrets.